Édito n°0

Avertissement aux lecteurs (et aux auteurs)

La Francophonie, c’est aussi la communauté de tous ceux qui écrivent en français. Non seulement pour communiquer mais aussi et d’abord pour s’explorer, s’exprimer, s’exercer. Toute l’opération mystérieuse, ludique ou dramatique, de l’écriture tourne autour de ce X, la lettre désignant l’inconnu(e) qui se dissimule dans l’esprit et affleure dans le langage.

Sil le besoin d’écrire a quelque chose d’irrépressible, celui d’être lu n’est pas moins fort. Pour être complet, le drame veut au moins un spectateur, le jeu un partenaire. Il n’y a pas de littérature sans cette dimension sociale.

Le Cahier d’écriture, revue littéraire en ligne du Bureau Maghreb, offre aux étudiants des institutions maghrébines membres de l’Agence Universitaire de la Francophonie la possibilité de faire connaître leurs textes. Notre appel à contributions a été largement entendu et ce Numéro zéro, tout expérimental, se fait l’écho de quelques-unes des voix qui y ont répondu.

S’il nous a fallu choisir entre plusieurs dizaines de productions, la sélection n’a pourtant pas obéi aux critères qui, à partir de la prochaine édition, seront de nature essentiellement esthétique. Sans encore faire intervenir le Comité de lecture – composé d’écrivains expérimentés – nous avons retenu des pages attestant chez leurs auteurs le respect de soi, de la langue et du public.

Nos trois rubriques – Poésie, Fiction, Essai –, désignant les principales modalités canoniques de l’exercice littéraire, veulent rappeler que nous nous plaçons ici sous le régime de la difficulté (vaincue dans le meilleur des cas !). C’est la conscience de cette difficulté d’écrire que nous souhaitons voir s’accroître chez les collaborateurs de la Revue : l’art d’écrire ne commence-t-il pas, comme tout art, avec le sens de l’obstacle ? Reste que, comme son nom le suggère, Le Cahier d’écriture se destine moins à des maîtres qu’à des apprentis, le défi de la perfection étant le même pour tous.

Cristina Robalo-Cordeiro, Directrice du Bureau Maghreb de l’AUF