Voisin du coeur

CHIBANE
Rachid
Centre Universitaire de Tindouf
Algérie

Parole des cœurs sans raison ni sens
Vos mots et vos douleurs rongent ma vie
La soif et le froid partout me suivent
Un inconnu m’interpelle
Il est beau, charmant, mon voisin
Habitant de ma ville,
En moi, il parle tous les soirs
Il revient tous les matins
Ses regards je ne les connais pas
Ses yeux me dérangent beaucoup
Il est beau, charmant, mon voisin
Il me parle du passé, du présent et du futur
Il ne dit rien, mais il parle en moi
Il accompagne mes soupirs mais il ne sort pas
Il se retourne dans ma poitrine
Il s’accroche et crie en silence

Il écrit des mots qu’on ne lit pas
Il dicte des conduites qu’on ne suit pas
Il est présent mais il ne se manifeste pas
Il vit, mais il ne meurt pas
Il ignore Dieu et ne prie pas
Il est là, mais je ne le vois pas
Paroles des mots, raisons de la douleur
Paroles de l’inconnu, raisons de l’inconnu
Raisons de l’inconnu, raisons de la douleur
Paroles de l’inconnu, paroles des mots
L’inconnu mon voisin, l’habitant de ma ville
Je ne te connais pas, mais je parle de toi
Tu ne me connais pas, mais tu parles de moi
Je te parle, mais tu ne m’entends pas
Tu me parles, mais je ne te vois pas
Tu es le silence qui attriste mon cœur
Tu es la douleur qui ronge ma vie
Quitte ma ville, quitte mon cœur
Ne reviens plus, éloigne-toi de ma ville
Tiens-toi loin de moi, sors de moi !