Alliance

HANNOUN
Zineb
Université Ibn Tofail, Kénitra
Maroc

Ton sourire réduit l’univers à mon globe,
Me fait éclore le cocon,
Et tire les rideaux de mon âme
Pour laisser entrer le printemps.

J’exaucerai le rêve en tes yeux,
Je m’apprête à t’éloigner du chagrin
Puisqu’au ciel devant Dieu,
Tu t’es agenouillé pour demander ma main.

Les enfants courent partout et rient
Et jettent les pétales sur nos habits blancs,
La nature obéissante au vent
Fait du champ de pollen notre lit.

Je pose ma boussole et toutes mes aiguilles
Pour prendre ta destinée,
Je viendrai cueillir les fruits sucrés
Sur ta peau, par des baisers.

Les caresses coulant sur mon dos
Me font des rails de feu,
Je me noie profondément dans tes eaux
Jusqu’au réveil au petit matin bleu.

De ton art tu as abrité mon cœur
Tu l’as taillé à le rendre si brillant,
Ce sont les coups forts de ta sculpture
Qui font le son de mes battements ;
A présent tu es le gardien de sa porte
Et pour toujours tu seras le Roi de cette grotte,
Que tous ceux qui la visiteront un jour
Verront ta belle signature de l’Amour.

Dès lors tu peux accrocher ta flamme
Et à jamais tu gardes ce beau sourire
Sans lequel je ne pourrais vivre,
Qui fait le flambeau de mon âme.